COP-21 le grand déballage !

12 décembre 2015

 

Ils ont travaillé toute la nuit... comme la nuit précédente, et encore la veille... et l'avant veille...

Que c'est dure d'être négociateur à l'IPCC ! Les pauvres, mais s'ils se démènent autant, c'est pour une cause incommensurable !

pour l'humanité toute entière ! comme le Christ s'est laissé crucifier en scandant "Père pardonne leurs ils ne savent pas ce qu'ils font !", et oui rien que ça ! les négociateurs du GIEC se dévouent corps et âme, sans compter, pour nous et notre salut, pour établir l'accord du siècle, que dis-je, du millénaire ! qui va finalement MAINTENIR le climat à une élévation de 2°C.

Le maintenir comment ? C'est pas le problème on va le maintenir un point c'est tout ! et à +2°C exactement, pas un dixième de plus ni de moins... T'inquiète on maîtrise.

 

OUFFFFS !

 

Hé ben dis-donc, on a eu chaud. Bon c'est pas encore signé, mais de toute façon, signé ou pas, l'avancée est déjà HISTORIQUE.

 

 

Comment ? Les escrolos ne sont pas contents ?

Mais on a fait tout ça pour eux, pour sauver la planète, et les iles du Pacifique, heu... enfin plutôt pour reloger ceux qui y habitent et qui vont être, ni plus ni moins, que ensevelis sous les asseaux océaniques de la fonte des glaces à la vanille.

Ah oui par-ce-que comme on change pratiquement rien sur nos émissions de CO2 (d'un commun accord entre tous les négociateurs suppliciers et martyres de la Cop21) on fait juste quelques bricolages d'adaptation à défaut de trouver des sous.

 

Alors on vous a raconté de belles histoires, avec des rayons, des serres de jardin, des °C, des gaz truc-choses et machins bidules, avec la pluie, le vent, et le beau temps, et la considération humaine... et puis on a inventé le prix du CO2 à la bourse, mais ça n'a pas marché on a pas pris assez de pognon... et puis on a tenté les taxes, mais bon, personne n'en voulait, les ingrats ! Enfin on a dit qu'on va arrêter les combustibles, oui... ben finalement non... Et puis zut ! on est quand même au tournant majeur de l'histoire alors faites pas que la mauvaise tête quand même !

 

Donc finalement l'accord tonitruant aura lieu... ou pas ? Et c'est avec fierté que l'on peut dire que ça c'est de l'organisation Faonaonçaise avec les flonflons et pognon largement arrosé et cocorico qui c'est les meilleurs ?...

 

Bon je ne sais pas si je rajouterai quelque chose à ces quelques lignes. Vu l'ambiance, la certitude exacerbée de tous ces médiato-politico-nian-nian, l'outrecuidance avec laquelle ils parlent, ils écrivent, et finalement ils vomissent leur pseudo-science, j'ai du mal à imaginer que le monde plat ne puisse être remplacé avant longtemps par un monde sphérique, et qui plus est, qui ne serait pas le centre du monde.

Il faut garder à l'esprit que jamais, ni de près ni de loin, aucune expérience physique n'a pu quantifier ne serait-ce qu'à quelques Watts près, la valeur exact du prétendu effet de serre du CH4, du N2O, ou du CO2 dont on nous rebat les oreilles. Jamais au grand jamais, aucun laboratoire n'a pu reproduire dans un quelconque système l'effet de serre atmosphérique* qui serait issu de l’absorption énergétique des gaz sous un rayonnement (laquelle absorption est quant à elle très documentée). Autrement dit, une théorie scientifique ne reste qu'une supposition tant que l'expérimentation n'a pas pu la recouper et cerner son domaine d'application. Donc le doute devrait surtout être à l’honneur, mais le courant dominant nous assène que non, et que le débat est clos ("the discusion is over")

 

 La dissonance cognitive généralisée n'en a pas fini de nous polluer la tête...!

Plus on pédale moins fort, et moins on avance d'avantage...

 

NB* : Ne pas confondre avec l'effet de serre des nuages (brouillard d'eau liquide en suspension et d'aérosols) qui lui est parfaitement expérimenté, compris et quantifiable.

 _ _ _ _

 

4 décembre 2015

 

Hallucinant de PRÉTENTION pédante égocentrique, orgueil et vanité !

<< vanitas vanitatum omnia vanitas >>  (Écclésiastes)

Jusqu'à présent ils avaient du mal à s'accorder sur plusieurs degrés d'élévation de température 2°, 4°, 5°, 10°...

Et tout ce qui est censé en découler (élévation du niveau de la mer, inondations, sècheresse, banquise, etc...) pour lesquels ces manias du GIEC n'hésitent pas une seule seconde à affirmer des chiffres savamment calculés en mètres, en fréquence ou en km²...!

Mais désormais tous ces hurluberlus (qui représentent tout de même la quasi totalité de la presse, et la grande majorité des la classe politique tous bords confondus), tous ceux-là donc, affirment haut et fort qu'ils vont tenter de trouver un accord sur le maintien du réchauffement climatique à 1,5°C au lieu de 2°C !... ! ?

 

Rendez vous compte qu'on parle ici d'un demi degré, alors qu'on est totalement incapable:

- De mesurer une température moyenne ne serait-ce qu'au degré près ! ?

- On est pas non plus capable de quantifier réellement les flux radiatifs globaux et de nombreux chercheurs remettent encore actuellement le métier sur l'ouvrage pour essayer d'avoir des chiffres à une précision d'une dizaine de W/m² !?

- Et encore moins de quantifier ni même d'expérimenter de quelque façon que ce soit, la réalité physique de ce que tout le monde appelle avec la plus grande simplicité, et comme si c'était une évidence, le fameux "EFFET de SERRE des GAZ". !?

 

Comment une telle ineptie peut-elle encore tenir ? ! Qui peut encore croire ces bonimenteurs et leurs calculs de relations de causes à effets complètement triturés sur des simulations d'ordinateurs paramétrés à la sauvette sur des élucubrations qui ne reposent sur aucune observation physique avérée et recoupée ?! Ils s'auto-contrôlent et se parrainent eux-même, se congratulent entre eux avec des formules ronflantes.

Tout ce monde, bille en tête, fait de fameux mélanges entre absorption radiative des gaz à certains spectres, et albédo des radiations sur les corps solides. L'effet des gaz sur le rayonnement s'observe en terme de réchauffement aux fréquences d’absorption, donc réchauffement du gaz puis convection. Le gaz ne rayonne pas par lui même aux températures enjeux.

Un nuage, des aérosols, de la poussière... tout ça est en phase solide, donc avec effet d'albédo et donc de rayonnement indirecte. Un gaz NON. L'effet de serre des gaz est surestimé d'au moins 1000% par rapport à celui des nuages, c'est une duperie et définitivement une erreur.

 

Le climat se réchauffe : surement ! mais ça n'a rien à voir avec nos gesticulations imbéciles. Comme si l'humanité était si importante, si forte, si puissante, qu'elle aurait d'avantage d'influence sur la planète que : le soleil, les nuages, les volcans, les courants marins, le rayonnement cosmique, le rayonnement fossile du manteau terrestre etc...

 

Bandes de farfelus dangereux et vindicatifs ! ramassis de cuistres soumis ! fabulateurs menteurs éhontés ! Fourbes pédants et intéressés, j'en passe et des meilleures... Tous sont outrecuidants intéressés, cupides et sans vergogne. Tous me rappellent tant Mr Jourdain !

 

Ils vont donc pondre tout un tas de fausses bonnes idées, à qui plus loufoques les unes que les autres, se faire mousser et prendre du blé au passage, et finalement détraquer d'avantage, et ne surtout pas prendre les mesures qu'il faut pour protéger l'environnement et les équilibres biologiques, ne pas enrayer l'exode rurale, et surtout, ne pas accepter ni adapter la société à l'anti-croissance inéluctable.

 

<< St Augustin marchait sur une plage dans une tenue quelque peu non décontractée. Il cherchait à comprendre les mystères de la Trinité. En chemin, il rencontra un petit garçon assis au bord de l'eau :
- Que fais-tu mon enfant ? 

- Avec ma cuillère, je vide l'eau de la mer pour en remplir ce trou creusé dans le sable.

- Mais enfin, c'est insensé, tu n'y arriveras jamais !  le bassin minuscule et l'océan immense.

- Oui, sans doute. Mais je pense que  j'en aurai fini avant que vous ne commenciez à comprendre cette histoire de Trinité. Le mystère est si grand et le cerveau si petit. >> (Légende)

 _ _ _

 

18 nov.2015

Extraordinaire..... !

Une interview de Nicolas HULOT par le journal Obs.

 

Il ne faut jamais perdre une occasion de récupérer les événements à son avantage et pour sa propre cause, même et surtout s'ils n'ont rien à y voir !

 

Ce cher Nicolas n'a vraiment aucune limite, aucune retenue, aucune pudeur, pour se faire mousser et tenter de récupérer des voix ! Hallucinant !

voici un extrait de l’interview :

<<

? Mais les chefs d’Etat, et notamment François Hollande, auront-ils la tête à discuter climat ?
    - Je le souhaite ! Il faut comprendre que la question du réchauffement climatique n’est pas uniquement un problème environnemental : il est très directement associé aux questions de la sécurité internationale et du terrorisme. Alors oui, il faut maintenir la COP21, justement à cause des attentats ! Quand des millions d’habitants doivent fuir leurs terres à cause de la sécheresse, des inondations  ou des typhons, cela aggrave les inégalités et les exclusions dans les pays où le terrorisme fait son miel. Les batailles pour l’accès aux ressources et à l’énergie sont les ferments des guerres de demain, en Orient comme en Occident.

? Donc plus que jamais, le climat reste une question centrale ?
    - Oui, il faut utiliser ces événements tragiques pour oublier nos différends insignifiants et se recentrer sur l’essentiel. L’essentiel, c’est l’avenir de l’humanité. Regardez la guerre en Syrie : on sait que si elle n’explique pas tout, évidemment, la question climatique y a contribué. En fuyant des terres rendues désertes par les sécheresses entre 2007 et 2011, des populations du nord de la Syrie ont créé des tensions qui expliquent en partie le conflit syrien.
>>

_ _ _

 

11 nov.2015

corinne lepage veut un registre des climatosceptiques

Corine Lepage crie haro sur les sceptiques =>

 

« Moi, je suis un grand défenseur de la liberté d’expression. Dès lors, s’il y a

des gens qui ont envie d’être climatosceptiques, c’est leur affaire. Je pense

quand même qu’à un moment donné du temps, il va falloir tenir un registre

très précis de tous ceux qui se seront prononcés et qui auront agi dans un

contexte climatosceptique, pour que, dans quelques années, ils portent la

responsabilité au moins morale de ce qu’ils auront fait. »

 

comme disait le Grand Jacques : " les connes seront toujours des connes"

d'être "Pour" la liberté d'expression... mais avec un "registre" des dissidents !

non mais quand même ! ... ?

 

C'est avec avantage que dans quelques décennies tous les Pontes du réchauffement anthropique passeront vraiment pour des imbéciles,  et qui plus est menteurs en plus ! on aura les noms, sans qu'il y ait besoin de faire une "Liste noire", que Corine se rassure.

Et les noms des sceptiques seront effectivement aussi listés... mais justement pour leur attitude responsable et critique.

_ _ _

 

08/11/2015 (éléments de P.U. J. Duran):

C'est la "répète" avant le départ de la COP-21 bravo, brava, bravissimo !

(je félicite avant, car après... ce sera la débâcle ! comme d'hab.)

Alors tant qu'on y est voilà ci-dessous, en images, ce que tout le monde appelle : 

« la recrudescence des événements météorologiques extrêmes dus au réchauffement climatique anthropique »

Pour ainsi dire : foutaise et mensonges éhontés. Quelques graphiques qui parlent d'eux mêmes.

 

extrem3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

extrem2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 extreme10

 

 

 

 

 

extreme12

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

_ _ _

 

 07 Nov. 2015

Un rapide tour d'horizon historique... :

1997 Kyoto, il s'agit du COP n°3 un accord => 5% de baisse d'émissions équivalent CO2 entre 2008 et 2012

Il s'agit du seul et unique accord international jamais obtenu et qui plus est... jamais respecté.

Évidemment puisque nous continuons de façon totalement unanime à nous abreuver de discours politiques prônant la croissance économique (vaste sujet !).

D'année en année les exigences du GIEC se sont ensuite affaiblies corrélativement à un discours qui demandait d'avantage d'efforts et qui annonçait d'avantage d'urgence ? (je passe sur la montée des eaux galopante, les annonces de cyclones et ouragans, les pets de bovins, la fonte des glaces et la disparition des ours, et autres contre-vérités imbéciles...)

Dès 2009, vu l'impossibilité de répondre à l'objectif de Kyoto, le GIEC demande à Copenhague de ratifier une prolongation = échec. En guise d'ambition, ils avaient simplement tenté de prendre un délai et ils ne l'on pas eu.

A Cancùn, un an après, le GIEC descend encore une marche de leur prétention et réclame juste un accord financier de contre-partie entre pays du Nord-Ouest et Émergeants. Là encore "Niet !"  puis  "re-niet" à Doha.

 

Au passage, vous pouvez noter les destinations de ces réunions pompeuses... ça fait rêver, non ?

 

Aujourd'hui à Paris, c'est avec fierté qu'on présente le nouvel objectif ambitieux de ce fameux COP-21 au combien exceptionnel de part son enjeu extraordinaire... Flambant neuf, géant, digne de l'apostolat Papal ( Laudato-Si page 20 et suiv.) on vous le dis bien fort, c'est le scoop tant attendu... L'objectif du COP-21 est : "Établir la liste des bonnes intentions consensuelles et internationales"

Personnellement j'en suis encore tout émoustillé...!

Alors rendez-vous en 2050 pour la distribution des images, des bisous, et des bombons... j'enrage d'attendre avec impatience...

 

Ah, au fait, redescendons sur terre. depuis 18 ans les COP successifs se soldent par des échecs systématiques, alors Paris, Paris, la belle affaire ! ...

 

Oct.2015

Bon tout ça n'est rien devant la gravité de l'enjeu ! Alors Nicolas veille pour nous rappeler à nos obligations citoyennes bien venues et fort-à propos. A voir absolument, une merveille de persuasion, quel tallent ! pour ainsi dire je ne trouve pas de mot ! d'ailleurs il n'y a pas de mot ! sans doute il ne pourra jamais y avoir de mots plus forts et plus convaincants... Nicolas-HULOT

 

Sept.2015

Enfin ! on l'attendait depuis si longtemps... voici la nouvelle application pour smartphone qui vous transforme ardemment en écolo-rigolo, comme ça ! d'un coup de cuillère à pot ! et vous vous sentez mieux de pouvoir enfin vous affirmer dans ces nouvelles bonnes conduites jusque là bêtement ignores... 90 jours - votre assistant

 

Août 2015

Parallèlement, on assiste à un grand ménage local : bêtement, un affreux bidonville "Le Samaritain" à La Courneuve (qui entre autre est un des plus vieux Bidon-villes de France) a la malchance d'être situé entre le RER et l'A86 qui justement sera le trajet entre Paris et Le Bourget pour ce fameux COP21. Donc proposition fort-à-propos => raser le "Samaritain"

Suite (Oct.2015) du "Samaritain" => la moitié de ses anciens occupants restent sur le carreau et campent devant la préfecture

Transition-energetique.JPG

Aussi il faut rallier le monde à la cause "main-stream" de moins en moins "main" d’ailleurs du côté scientifique...

cf "Pensée-Unique Et l'extrait d'un article éloquent de P.U. sur le rapport de J.Christy à la Chambre des Représentants

 

 Mais la "dissonance cognitive" n'en n'est qu'à ses début... voilà qu'on nous assène déjà que le mois de juillet de cette année étant le plus chaud depuis l'Histoire... C'est la preuve irréfutable du réchauffement climatique, et donc en toute logique implacable que ce réchauffement est dû au méchant CO2 émis par l'humanité insouciante...!

cf Un petit billet de démentit

 

 Je vous parle même pas du bilan carbone de la totalité des déplacements et des activités de tous ces hurluberlus et leurs sbires à l'occasion de cette grand-messe écolo-green-CO2vore...

 

Juillet 2015

cop21-un-putain-de-bouchon-géant.jpgCe cher Laurent Fabius nous annonce un budget optimisé assez conséquent de 187 millions d’euros prévu pour cet événement, qui devra marquer un point haut dans le quinquennat Mhollandesque (le pauvre, en plus il n'y est pour pas grand chose). C’est trois fois plus que ce qu’avait coûté la COP15 de Copenhague en 2009. et il serait pour un quart financée par le secteur économique privé sous forme de dons en échange de comm. publicitaire. Enfin il ne s'agit que de prévisions qui seront à coup sûr complètement cramées, et on peut supputer que malgré la maestria habituelle de nos dirigeants, elle pourrait être malencontreusement dépassées...



On voit donc fleurir une armada d'entreprises privées (voir subventionnées) pour s’occuper un peu de tout le bazar organisationnel,et sponsoriser le pot aux roses. Évidemment la présence de BNP Paribas, EDF et Engie... fait débat chez les militants vert et les ONG comme Green-Peace qui dénoncent un Green-Washing !

Eh oui : le bidule à tubulures chromées n’a pas encore démarré que déjà, des dissensions se font entendre entre ceux qui vont officiellement participer en tant que sponsors, et ceux qui vont tout faire pour les combattre, avec la sagacité qui d’accoutumé  les caractérise.

  _ _ _



12/12/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres